Le Clash Ciné : Jurassic World VS Mad Max

mardi, 30 juin, 2015 0

Bonjour !

Et oui nouvelle rubrique sur le blog, vous connaissez ma passion pour le ciné et savez que je parle toujours d’un film dernièrement vu dans ma rubrique les trouvailles de la semaine chaque dimanche. Les critiques de film que j’écrivais un temps se sont un peu essoufflées, je trouvais le contenu et la forme pas forcément adaptés au blog, alors j’ai décidé de lancer une nouvelle idée, en faisant plusieurs constats.

Je ne sais pas si vous avez réalisé mais souvent, deux films similaires sortent en même temps au cinéma, Saint Laurent et Yves Saint Laurent, La Guerre des Boutons et La Nouvelle Guerre des Boutons, Blanche-Neige et le chasseur et Blanche-Neige…Bref, les producteurs ont souvent l’idée pour des raisons obscures de produire deux films traitant de la même chose au même moment. Et du coup, les critiques et les comparaisons vont bon train !

J’ai décidé de pratiquer moi aussi le sport de la critique comparative mais d’une manière plus synthétique, et moins sérieuse aussi.

Ceci est l’article test, le Clash Ciné c’est cinq rounds entre deux films pour déterminer lequel vaut le plus le coup d’aller le voir au ciné. J’espère que ça vous plaira.

 

Clash Ciné #1 : Le Retour de la Franchise

Qui ?

Les Franchises, c’est celles qui ont été les premières du genre, les premières du blockbuster en série, à savoir Mad Max de George Miller dans les années 80 et Jurassic Park de Steven Spielberg dans les années 90. Ces deux géants du cinéma aux milliers de fans sont revenus cette année avec à ma droite Mad Max : Fury Road et à ma gauche Jurassic World !

 

1er Round : Celui qui envoie le plus de bois

Mad Max ! Et d’un K.O direct. Les deux sont en 3D mais celle de Mad Max et 1000 fois plus impressionnante (et utile) que celle de Jurassic. Avec Max c’est deux heures de course sans fin, dans le sable, le cambouis et le sang, à un rythme effréné et particulièrement bien géré. Le montage nous coupe le souffle par tant de frénésie et les scènes d’action sont tout simplement épiques.

 

2ème Round : Le scénario le plus badass

Mad Max ! Encore une fois haut la main. Dans un désert sans fin, des gangs de motards s’affrontent pour l’eau et l’essence, l’un d’eux guidé par Immorten Joe dans une citée totalitaire qui assoiffe ses habitants. Max est capturé et entrainé malgré lui dans une course-poursuite après l’imperator Furiosa, une générale de la citée qui s’est enfuie avec les épouses d’Immorten Joe. Scènes épiques et retournements de situation à l’appui, le scénario n’est pas non plus extraordinaire mais bien maîtrisé et pas forcément dans les codes vus et revus du blockbuster à l’Américaine.

De l’autre côté, Jurassic Park a fini par ouvrir mais malheureusement une espèce de dinosaure génétiquement modifiée menace de tout détruire. Une jolie fille en talons aiguilles et un type vachement bien foutu  vont essayer de l’arrêter. Franchement, plus téléphoné tu meurs.

Jurassic World

Mad_Max_Fury_Road_7

 

3ème Round : Le plus fidèle à sa franchise

Jurassic World. Là, il faut bien l’admettre, Jurassic World est un délice pour tous les dinofans de l’époque. Références multiples et allusions aux anciens films, il faut bien avouer que le film fait la part belle à son original. Peut-être trop diront certains, et pas forcément à tord puisque Jurrassic World est quasiment un copier-coller du premier, avec comme seule évolution l’ouverture effective du parc.

Dans Mad Max, seul le personnage de Max et l’idée d’un monde encore plus dévasté qu’il ne l’était nous renvoient à la saga d’origine.

 

4ème Round : Le méchant le plus stylé

Mad Max ! La partie personnage est plutôt bien assaisonnée, avec d’un côté une femme, Furiosa, et un homme, Max, carrément explosifs et de l’autre Immorten Joe et ses sbires, vraiment immondes. Et quand je dis immondes, je dis bien aussi immondes physiquement que mentalement, mais franchement ça envoie.

Et puis sinon de l’autre côté on a des dinosaures plutôt bien faits mais un peu prévisibles et des types un peu ripoux mais pas bien méchants non plus. Rien qui ne casse la baraque.

download (2)

Jurassic_8

 

5ème Round : Le meilleur univers visuel

Les deux ! Oui vraiment les deux, les univers sont très différents mais très bien réalisés. D’un côté on a un désert arride, des cylindres chromés, une cité entre horreur et beauté et de la sueur, du sang et du cambouis. De l’autre, un parc d’aventure totalement inventé avec des attractions plus tentantes les unes que les autres avec les dinos.

De ce point de vue là, bravo aux deux directeurs artistiques qui ont vraiment géré le coup au niveau visuel et décor.

mad_max_fury_road_movie-wide
jw-critique-5

 

Verdict :

Mad Max remporte haut la main le clash avec son rythme endiablé, ses personnages tous plus géniaux les uns que les autres et son univers totalement halluciné. Bravo également à George Miller, le réalisateur qui a lui même réalisé tous les films de la franchise sans jamais laisser tomber son univers.

Jurassic World partait d’une bonne attention, mais contrairement à Mad Max, ce n’est pas son réalisateur de base, le géant Spielberg, qui réalise le nouveau venu mais qui laisse la place à un autre. Je ne sais pas si cela a joué, mais cette suite semble un peu banale, prévisible et clichée, en rendant tout de même un bel hommage à ses origines.

Et puis bon, détail qui ne trompe pas, la série Mad Max n’est pas américaine, mais australienne donc pour les clichés du blockbuster à l’américaine il faudra repasser !

Pas encore de commentaires, laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


[an error occurred while processing this directive]