Édito 2016, avoir 18 ans maintenant

lundi, 4 janvier, 2016 0

Bonjour !

Aujourd’hui c’est un article un peu spécial que je voulais publier. Je ne souhaitais pas faire d’article bilan de 2015 car je n’aurais su quoi dire, mais plutôt un article de réflexion sur le blog pour bien commencer 2016.

Alors oui, je n’en parle pas souvent par ici mais j’ai 18 ans depuis seulement quelques mois, ce qui fait de moi une personne incroyablement jeune, mais incroyablement adulte aussi. Passé les formalités administratives, avoir 18 ans c’est aussi passer un cap, passer le bac, et devenir étudiant. Et adulte aussi. Dans la vie pratique du moins. Et devenir adulte dans un monde comme celui que nous vivons aujourd’hui, cela n’est pas des plus évidents. Je crois que je ne m’en suis jamais autant rendu compte que ce soir de 13 novembre, où j’étais sortie, comme tant d’autres dans une soirée avec des gens de mon âge, où l’on discutait, dansait et riait, et où l’on était bien, sur une péniche du 15ème arrondissement. Et puis sont arrivés les coups de fil de mes parents et les messages de mes amis, tous à des centaines de kilomètres de moi. Et entouré de tout ce monde qui comme moi était rivé à leur téléphone, le visage inquiet, je me suis sentie seule. Là où j’étais, mes parents n’étaient pas en mesure de me protéger, voilà, c’est là que je l’ai perçue, responsable face à ma propre sécurité, pouvant faire des choix décidant de ma propre survie. C’était donc ça être adulte en 2015 ? Devoir prendre les bonnes décisions pour ne pas être tuée ?

Et puis c’est en écrivant cet article le lendemain des attentats, à chaud, les doigts débordant de colère et la tête lourde de sommeil que je me suis rendue compte qu’être adulte en 2015, c’était aussi un devoir.

Le devoir de ne pas baisser les yeux, de prendre les bonnes décisions, de voter juste, de s’engager, de donner et bien sûr d’écrire. Ce blog est mon exutoire depuis plus de deux ans. J’y parle des choses que j’aime, de la mode, des voyages, de la culture, du cinéma, de la vie. Toutes ces choses que nous sommes des millions à adorer plus que tout, toutes ces choses futiles et moins futiles dont nous avons besoin pour nous épanouir, nous sentir bien, nous inspirer, nous faire aimer et découvrir les belles choses qui nous entourent. Bien sûr je ne suis pas médecin, ni chercheur, ni inventeur et ce blog ne va pas révolutionner quoi que ce soit,  mais je me fiche de n’être supportée par personne ou au contraire par des milliers de fans. J’aime ce que je fais, je suis fière de ce que ce blog est devenu en deux ans et je continuerais à écrire toutes ces choses futiles qui font que la vie est belle et qu’on a tous parfois envie de se plonger dans de magnifiques photos de paysages ou rigoler devant un TOP 10 plutôt que de se prendre la tête avec le boulot, l’argent ou un amour compliqué. Je le revendique.

Donc voilà qu’elle est ma grande résolution de cette année 2016, petite bloggeuse parisienne de 18 ans, ne pas baisser les yeux, ne pas me taire et continuer à vous montrer des choses qui valent la peine d’être vues, à défaut d’être vécues.

 

Bonne année à tous !

Pas encore de commentaires, laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


[an error occurred while processing this directive]