mode, art, ciné, culture : mes trouvailles de la semaine #123

dimanche, 15 janvier, 2017 0

2482 2490 2504

J’ai découvert la photographe Parker Day en feuilletant le magazine American Chordata.
Bizarre, on peut dire que c’est le premier mot qui nous vient à l’esprit en découvrant tous ces clichés colorés, mais cela n’empêche pas de les trouver incroyablement beaux. Avec ces clichés à la fois absurdes et saturés de couleurs kitsch à la Pierre & Gilles, on ne peut s’empêcher de souligner la vive critique des standards de beauté, que l’artiste prend un malin plaisir à détourner.
Si vous êtes à LA bientôt, une expo solo lui est consacrée à la Superchief gallery (enfin je dis ça, mais ce n’est pas comme si tout le monde avait prévu d’y aller vite fait le weekend prochain haha).

 

staud_carlyfoulkes-18-2webnew_1

Los Angeles encore ! C’est le fief de la jolie marque Staud qui propose un des vestiaires les plus contemporains du moment. Du velours, de la (fausse) fourrure, du streetwear chic et des pantalons droit : tout est là !

 


Grand Soleil, c’est comme son nom l’indique une musique lumineuse et fraîche comme une soirée d’été. À écouter pour des pauses nostalgiques et délicieuses.

 

Capture d’écran 2017-01-15 à 16.45.29

Le studio Marant (qui n’a rien à voir avec Isabel) c’est le studio de curation et d’édition de série limitée d’Emily Marant, dénicheuse de bels objets. Elle propose sur son site des sélections d’objets de toute sorte en fonction d’une thématique. La dernière, « Contemporary Games » explore les différentes façons de jouer et de s’amuser. Intéressant et à tous les prix !

 


Nocturnal Animals est un film de Tom Ford, sorti en 2016.

Prestigieuse galeriste à Los Angeles, Susan se morfond dans son quotidien bourgeois, esseulée par un mari trompeur. Alors qu’elle est seule pour la semaine, elle reçoit un paquet de son premier mari, Edward, qu’elle n’a pas revu depuis vingt ans. Écrivain, il lui a envoyé son premier livre, intitulé Nocturnal Animals. Immédiatement absorbée par le récit, Susan se remémore en même temps les moments passés avec Edward.

Envoûtante, voilà comment décrire au mieux l’atmosphère sombre et esthétique du deuxième film du styliste anglais. En mêlant trois fils de narration en un, Ford nous offre un thriller efficace et palpitant, des routes arides du Texas au monde froid et surfait des nantis de Los Angeles. Si vous n’êtes toujours pas aller au cinéma depuis le nouvel an, voici une excellente entrée matière pour 2017 !

 

Pas encore de commentaires, laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


[an error occurred while processing this directive]