Mode, art, ciné, culture : mes trouvailles de la semaine #129

dimanche, 26 mars, 2017 0

Théo Mercier – Galerie Bugada & Cargnel

L’Artiste Théo Mercier, dont j’avais déjà évoqué le travail ici, est de retour à Paris pour une expo, Panorama Zéro, à la galerie Bugada & Cargnel. Son installation à travers laquelle on peut déambuler, mêle simulacres de vestiges antiques et pièces contemporaines, installées en équilibre pour évoquer les ruines annoncées d’une civilisation qui a déjà commencé à s’écrouler. Extrêmement esthétique, comme toutes les oeuvres de l’artiste, l’installation est également une belle réflexion sur l’Histoire et la société, que l’on peut totalement appréhender grâce à ce texte. À voir jusqu’au 22 avril.

 

Kiddy Smile est danseur et performer mais également DJ. Je ne sais pas pourquoi, mais je n’avais encore jamais partager sa musique ici, ni ce clip qui mêle brillamment l’esthétique queer et voguing du personnage avec un décor bétonné de banlieue. Magique.

 

Les podcasts c’est en ce moment ce que je préfère écouter et surtout, l’offre est actuellement en train d’exploser. Je crois que les premiers qui m’ont donné envie de m’y mettre sont ceux de Slate. Appelé Transfert, les épisodes d’une demi-heure sont des récits à la première personne d’aventures et anecdotes parfois drôles et insolites parfois douloureuses et tragiques, mais toutes incroyables, dans le sens où elles sont arrivées à des gens comme vous et moi, et que n’importe qui peut renfermer en lui ce genre d’improbables histoires.

 

Big Little Lies est une série réalisée par Jean-Marc Vallée, diffusée en ce moment sur HBO.

Dans la petite ville de Monterey en Californie, Madeline a tout de la housewife parfaite, avec une grande maison en bord de mer, un mari parfait et de beaux enfants. Très amie avec Céleste, une ancienne avocate fragile, à la vie de famille agitée, les deux femmes font la connaissance de Jane, jeune mère célibataire. Alors que la rentrée des classes a lieu, les enfants des trois femmes sont dans la même classe, et le fils de Jane est accusé d’avoir fait du mal à la fille d’une des mères les plus influentes. Au même moment, un meurtre à lieu en ville.

Un nouveau Desperate Housewifes à la sauce californienne ? Pas vraiment, voir pas du tout. Même si la série expose le même type d’héroïne entre force et fragilité, elle mêle habilement le genre policier et le drama, tout comme The Affair l’avait brillamment fait lors de sa première saison. Accompagnée d’un montage intéressant et d’un trio d’actrices impeccables (Reese Witherspoon, Nicole Kidman, Shailene Woodley) ce sont définitivement les femmes qui ont le pouvoir à Monterey. Sur les sept épisodes prévus, quatre ont déjà été diffusées, et le cinquième arrive demain. Vite, vous avez encore le temps de tout binge-watcher !

Pas encore de commentaires, laissez le vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


[an error occurred while processing this directive]